vendredi 14 novembre 2014

Vague à l'âme au Bostwana (2001)

Chronique express!


Je continue avec enthousiasme les aventures de Precious Ramotswe, première femme détective du Bostwana, avec ce troisième livre d'Alexander McCall Smith. La recette est la même que dans les tomes précédents et elle marche tout aussi bien: la sympathique Precious mêne l'enquête entre deux tasses de bush tea tout en philosophant sur les valeurs traditionnelles du Bostwana et les relations humaines. Tout ceci est merveilleusement désuet et touchant: une vraie Miss Marple en quelque sorte, mais plus moderne et plus traditionnelle à la fois... La petite touche d'humour est bien la même, en revanche. Une seule enquête, menée pour le compte d'un homme politique influent, occupe Precious ici, mais elle a beaucoup à faire avec la gestion de son entreprise et de sa vie personnelle. Pendant ce temps, c'est son assistante Mma Makutsi qui s'occupe de la question de morale qui donne au roman son titre d'origine, Morality for Beatiful Girls. D'ailleurs, Mma Makutsi est un autre personnage vraiment formidable à qui va toute ma sympathie. J'adhère totalement à l'image de ces femmes déterminées, discrètement féministes, qui se battent au quotidien dans un monde très majoritairement masculin. Un bijou léger, amusant, distrayant, mais tellement humain au final: un vrai régal.

Déjà chroniqués sur ce blog
Mma Ramotswe détective (The No. 1 Ladies' Detective Agency)
Les Larmes de la girafe (Tears of the Girafe)

4 commentaires:

  1. Réponses
    1. Héhé ! :) En plus Michel Dufranne en a dit du bien dans Livrés à domicile, la belle émission littéraire de chez toi, alors tu ne peux plus louper ça ! :)

      Supprimer
  2. Hey, j'ai oublié de t'en parler hier mais ça y est j'ai fini ce troisième tome. C'est toujours charmant et un brin naïf, j'aime bien. Je crois que je vais continuer. Mais prochaine étape: commencer le capitaine alatriste :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha excellent! Contente que tu continues d'apprécier! :) Il y a 16 ou 17 tomes donc on a de quoi faire. Trop bien pour Alatriste aussi, même si ça commence à faire pas mal d'années que je ne l'ai pas lu; le souvenir se ternit et j'ai un peu peur que tu n'aimes pas tant que ça. Mais bon au moins tu sauras. :)

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !