samedi 15 avril 2017

Blue Shoes and Happiness (2006)

Chronique express!


Precious Ramotswe, première femme détective du Bostwana et fondatrice de la No. 1 Ladies' Detective Agency, continue de mener l'enquête dans ce septième roman. J'ai déjà décrit la recette maintes fois et j'ai peur de me répéter si je vous dis encore une fois qu'il s'agit d'un livre doudou... 💝 Au programme cette fois-ci: les problèmes de couple de Mma Makutsi, l'assistante de Mma Ramotswe, une cliente injustement accusée de chantage, un médecin peu honnête et une mystérieuse atmosphère de terreur dans une réserve. Et puis bien sûr les apprentis mécaniciens de Mr J. L. B. Matekoni qui ne font pas grand-chose et en apprennent encore moins, le grand ciel et la bonne vieille morale du Bostwana ("And where would we be in a world without the old Bostwana morality?"), les petites interrogations du quotidien et même des passages assez croustillants sur le fait que Mma Ramotswe est "traditionnaly built" – entendre par là qu'elle est assez épaisse et que sa camionnette penche dangereusement du côté du conducteur. Notre détective à la personnalité aussi discrète et polie que formidable et inflexible devra-t-elle songer à perdre du poids?

Une toute petite réserve, pour ce tome, quant à une vision caricaturale de certaines féministes et la résolution rapide de l'affaire de la réserve: j'en attendais vraiment autre chose, même si la chute donne un passage assez rigolo avec une boîte en carton percée de trous!

Livres de la série déjà chroniqués sur ce blog

6 commentaires:

  1. Une autre série que je devrais continuer! J'avais beaucoup aimé les deux premiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho oui Grominou continue, c'est tellement chou! :)

      Supprimer
  2. Mma Ramotswe <3
    Tu commences à en avoir lu un paquet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il en reste toujours autant, il en a écrit 17 quoi!!! :D

      Supprimer
  3. Faudra que j'y jette un oeil un jour. Les couvertures sont délicieuses en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! Mais trompeuses: en général l'animal de couverture n'est pas dans le roman! C'est le cas ici... Pas de suricate dans l'enquête... ^^

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !