mercredi 4 septembre 2013

UGC Culte: Drôle de frimousse (1957)

Après La dolce vita, l'UGC m'a permis de découvrir au cinéma Drôle de frimousse (Funny Face), une comédie musicale sortie en 1957. Je voulais voir ce film parce qu'il met en scène Audrey Hepburn, une actrice que je n'ai vue que dans un seul film mais que je vénère justement à cause de celui-ci, Diamants sur canapé. J'ai découvert en salle qu'il s'agit en réalité d'une comédie musicale et qu'il y avait aussi Fred Astaire. J'ai donc fait d'une pierre deux coups, puisque je n'avais jamais vu un film de ce monsieur...


Tout ça n'a pas très bien vieilli sous certains aspects, mais c'était bien sympa. Le film se déroule en grande partie à Paris et permet donc de s'extasier devant une capitale qu'on reconnaît sans la reconnaître: la ville a bien changé, mais les vues du ciel restent identiques, c'est assez amusant. J'ai bien aimé la chanson qui accompagne l'arrivée des trois personnages principaux en France, Bonjour Paris. Il y a pas mal d'humour et des chorégraphies ou des mises en scène bien pensées, par exemple le shooting photo dans les rues de Paris. Audrey Hepburn est également très amusante en libraire dépassée par les événements du début.


Le personnage de la directrice de magazine fashion qui fait tellement la loi en matière de style qu'elle repeint l'Amérique en rose juste en disant que "le rose, c'est bien", a clairement servi d'inspiration, ou tout du moins de précurseur, au personnage joué par Meryl Streep dans Le Diable s'habille en Prada. La première scène, qui voit son arrivée au bureau puis une danse portant justement sur le rose ("Think pink!"), fait partie des passages les plus réussis.


D'une manière générale, le film a un côté mièvre, qu'on excuse cependant à cause de son époque... Je n'irai pas le revoir, mais c'était une belle découverte. Merci de nouveau, l'UGC. :)

4 commentaires:

  1. Je ne crois pas avoir vu celui-là mais j'adore ces vieux films!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont un charme désuet que je trouve irrésistible!

      Supprimer
  2. J'étais content de revoir un Fred astair, mais c'est vrai que c'était un peu trop miève, et surtout j'ai toujours autant de mal à vouloir voir ces vieux films avant d'être conquis en les regardant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois continuer de te proposer alors. :)

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !