mardi 29 mai 2018

Saga d'Eiríkr le Rouge (2011)

Chronique express!


J'ai offert ce Folio à 2€ à mon Homme il y a des lustres, probablement en même temps que celui sur les déclarations d'amour dont je vous parlais il y a peu. Avantage de ce recueil de deux sagas islandaises, celle d'Eiríkr et celle des Groenlandais: ça se lit extrêmement vite, le livre faisant une centaine de pages. Inconvénient: ha bah c'est tellement à des années-lumière de ce qu'on a l'habitude de lire que c'est très difficile à suivre... D'ailleurs, pour tout vous dire, je n'ai pas du tout suivi: c'est l'histoire de tout un tas de gens plus ou moins liés à Eiríkr qui font des va-et-vient entre la Scandinavie, l'Irlande, le Groenland et le Canada, mais alors je suis bien incapable de vous dire qui a fait quoi, est allé où et a tué qui, tout le monde ayant des noms truffés de j, de k et de r extrêmement similaires. Des vrais noms vikings, quoi. C'est super intéressant, hein, (ne serait-ce que pour constater que tout plein de gens connaissaient les Amériques bien avant Colomb), et c'est plutôt plaisant comme expérience de lecture, dans le sens que c'est tellement déstabilisant que ça titille la curiosité, mais je vous renvoie vers le billet de Lorhkan pour en savoir plus, moi je ne sais pas trop quoi vous dire!

PS: La date indiquée dans le titre de ce billet est, bien sûr, celle de cette édition et pas celle de rédaction de ces textes, qui datent des XIIe-XIIIe siècles.

10 commentaires:

  1. Au moins, c'est clair, c'est noté pour l'experience ;-). J'avais été tentée par ce folio 2 euros, sans franchir le pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très intéressant, mais lis bien les deux-trois premières pages avant de l'acheter, histoire de voir le style :p Ensuite, à 2€, ça vaut toujours le coup de découvrir quelque chose de nouveau!

      Supprimer
  2. Tiens, je l'ai aussi depuis mille ans dans ma PAL et je me suis toujours pas motivée à l'ouvrir... Ahahaha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis-toi que ça sort des sentiers battus :p

      Supprimer
  3. Haha, ça s'appelle passer à côté de sa lecture. Heureusement c'était court ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu l'Edda à une époque, ça m'a un peu fait la même impression. En gros je me rappelle juste de la liste des noms où Tolkien a pompé les noms de tous les nains du Hobbit (+Gandalf) xD

    RépondreSupprimer
  5. Ah, les sagas, on n'en sort jamais indemne. :D
    Perso j'aime beaucoup mais faut reconnaître que c'est de la littérature médiévale très laconique avec une insistance toute particulière sur la généalogie, je comprends que ça puisse déstabiliser ! :D

    Mais j'aime bien. Ça a l'avantage d'être en prose (pas courant pour l'époque) et mine de rien ça nous plonge dans le quotidien des scandinaves de l'époque. Et ça ne rigolait pas tous les jours ! :D

    Merci pour le lien. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, ta remarque sur le fait qu'on n'en sort pas indemne :p En effet c'est très déstabilisant, mais c'est intéressant justement pour ça, ça sort totalement des sentiers battus. Je n'irais pas lire une version plus longue, toutefois.
      De rien pour le lien, ça va de soi.

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !