mardi 6 novembre 2012

Top Ten Tuesday (18)

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire de la blogosphère littéraire. Initialement créé par The Broke and the Bookish, il a été repris en français par Iani.


Le thème de cette semaine:
Les 10 raisons pour lesquelles vous aimez bloguer et lire les blogs

Voilà une vraie bonne question à laquelle je vais apporter de bonnes et de mauvaises réponses.

Pourquoi j'aime lire les blogs.

La mauvaise raison:
Moins ma vie présente d'intérêt, plus je passe de temps à regarder la vie des autres. C'est triste, mais décidément je n'arrive pas à m'en empêcher, et les blogs c'est vraiment super pour voir des centaines de photos d'inconnu(e)s qui montent à cheval et qui ont des belles bibliothèques bien remplies.  Ensuite, je geins parce que moi j'ai pas tout ça blablabla et vivement mes millions blablabla je pourrai collectionner les fossiles blablabla et acheter des livres sérieux sur les dinosaures blablabla. Je vais faire des câlins à Merveilleux Petit Chat pour me consoler et je recommence le lendemain. En d'autres termes, je suis les blogs par névrose (notez l'auto-dérision, s'il vous plaît).

La bonne raison:
Bein, évidemment, découvrir et apprendre. Les blogs m'ont apporté beaucoup depuis que Maelig a ouvert le sien en 2007, soit en culture gé soit, plus récemment, en "activité lecture". 
Du point de vue littéraire, ils présentent deux intérêts majeurs:
1/ les blogueurs ne sont pas "à la solde" des maisons d'édition et on peut donc plus facilement leur faire confiance s'ils disent du bien d'un livre;
2/ ils ne chroniquent pas seulement les nouveautés, mais ce qu'ils lisent, que le livre ait deux ans ou deux siècles, ce qui permet de redécouvrir des livres dont la critique "officielle" ne parle plus. (Anne Rice a très justement fait remarquer sur Facebook que les critiques sur Amazon peuvent jouer un rôle semblable en ré-attirant l'attention sur un livre qui n'est plus une nouveauté.)
En bref, une fois que vous avez repéré des blogueurs avec qui vous avez des goûts au moins partiellement similaires ou qui expliquent clairement, avec des arguments valables, pourquoi ils ont aimé tel ou tel livre, vous pouvez énormément élargir vos horizons de lecture.
Exemple: Pas sûr que j'aurais lu Un été sans les hommes de Siri Hustvedt si je n'avais pas lu la chronique de Cachou. Pas sûr non plus que j'aurais fait l'effort de me mettre à la SF si je n'étais pas tombée chez Le Dragon Galactique (j'aurais probablement continué à renvoyer pendant les 10 ou 15 prochaines années).

Pourquoi j'aime bloguer.

Cette question est plus difficile. Je me la pose régulièrement depuis des années car, très franchement, le "retour sur investissement" de mes deux blogs a été fort maigre, surtout si l'on tient compte qu'il me faut toujours deux heures pour écrire un billet (oui...). Je ne fais pas partie des blogueuses qui reviennent enthousiastes de rencontres entre blogueurs et qui reçoivent des super paquets par la Poste parce que les maisons d'édition leur envoient des nouveautés en service presse. Pourquoi est-ce que je m'obstine, alors?

1/ D'une part, peut-être, parce que j'ai tout simplement quelque chose à dire, bien que mon estime pour moi-même ne soit pas des plus élevées... (J'dis ça au cas où vous n'auriez pas remarqué...)

2/ D'autre part, du point de vue lecture, parce que écrire une chronique oblige à effectuer un travail de réflexion et de rédaction qui va bien au-delà du simple échange de quelques phrases qu'on peut avoir avec son voisin de canapé en refermant un livre. Ça m'oblige à avoir des idées et ça me permet de me rafraîchir la mémoire en détail en relisant le billet.

3/ Parce que j'aimerais faire de la pub à certains livres ou certains films que j'aime et que je considère comme trop peu connus, raison pour laquelle j'ai chroniqué les livres de Zola que personne ne lit, comme Lourdes, Rome et Paris. Espoir peut-être pas si absurde que je ne le pense, vu que M. N. a dit qu'il envisageait de lire Dinosaurs vs. Aliens! \o/

4/ Parce que j'aime parler bouquins, tout bêtement. Disons que la lecture a (re)pris une place prépondérante dans ma vie depuis que je suis traductrice au foyer désespérée et que j'y consacre au moins deux heures par jour (et encore, deux heures c'est quand j'ai vraiment beaucoup de boulot), ce qui fait évidemment un gros volume d'idées à traiter. Il faut bien que je m'épanche quelque part. :)

Après une longue série de TTT (six d'affilée je crois?), je vous annonce une grosse pause, puisque les sujets des trois prochaines semaines ne m'intéressent pas. Si vous voulez en savoir plus sur les thèmes sélectionnés, c'est ici!

10 commentaires:

  1. Très beau top!! J'aime beaucoup comment tu as écris cette chronique. On sent bien ta passion ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'aime la façon dont tu as présenté ce top :D Je me retrouve dans cet article, même s'il est très personnel :) Je te souhaite une excellente semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) En effet je me suis un peu épanchée ici lol.

      Supprimer
  3. Quel plaisir de lire ton top :)
    Je suis entièrement d'accord sur le fait qu'au moins les blogs litté, ça permet d'avoir des avis même sur de vieux livres, c'est vrai que nombre de fois ça m'est arrivé de me dire : ah mais oui, je me souviens que ce livre je le voulais mais il m'est sorti de la tête..
    En tout cas tu as raison de t'obstiner, j'aime bien ta plume (même si je n'ai le temps que de lire les TTT en ce moment..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha merci beaucoup, c'est encourageant (et ce type d'encouragement est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je m'obstine!).

      Supprimer
  4. Si mon blog t'a permis de te mettre la SF, je peux dire mission accomplie :) En tout cas je suis très contente d'avoir découvert le tien avec ton amour pour Zola et tes goûts éclectiques^^

    RépondreSupprimer
  5. Très chouette Top ten ^^
    Quant à l'estime de toi, à force de bloguer, cela aide à prendre confiance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Pour la confiance, on espère!! :)

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !