samedi 26 octobre 2013

Cielos de barrio (2002)

La série noire continue! Décidément, je ne tombe que sur des livres en espagnol bien au-dessus de mon niveau dans cette langue... :(


Après avoir lu Algun amor que no mate, j'étais ravie qu'une collègue me prête un autre livre de Dulce Chacón. Mais Cielos de barrio (un titre qui signifie "Cieux de boue") est beaucoup plus difficile à lire. Les chapitres alternent entre le récit à la première personne d'un vieux monsieur utilisant une tonne de mots et d'expressions que je ne connais pas et un récit à la troisième personne plus compréhensible mais tout de même laborieux. L'histoire qui se met progressivement en passe n'est pas de celles que je préfère, vu qu'elle tourne autour de secrets de famille et s'intéresse au destin de plusieurs générations de femmes plus ou moins victimes des circonstances. Mais je suis sûre que j'aurais pu m'y intéresser si je n'avais pas autant galéré, d'autant plus que l'auteur aborde les tristes événements de la Guerre civile espagnole et que j'aimerais en savoir plus sur cette période historique. Il faut vraiment que je fasse quelque chose pour que mon niveau d'espagnol décolle (et mes cours du soir n'aident pas beaucoup vue la faible énergie qui s'y manifeste).... :(

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Exprime-toi, petit lecteur !