mardi 11 juin 2013

Loup blanc (2004)

Il y a des périodes comme ça où la chance vous sourit et où vous trouvez votre existence merveilleuse. Parfois, c'est à cause d'une simple coïncidence: vous bouclez un livre que vous aimez juste avant de partir dîner avec une amie et de faire une rencontre fortuite mais tout simplement trop géniale. Les trois éléments se mélangent dans votre esprit et donnent lieu à un feu d'artifice émotionnel qu'aucun des trois n'aurait entraîné à lui tout seul. Vous voyez?

En bref et en l'occurrence, je n'oublierai jamais ce White Wolf parce qu'il m'a réconciliée avec David Gemmell après plusieurs livres que j'avais lus vraiment par pure fidélité et parce que je l'ai terminé (avec plaisir) juste avant une de ces soirées qu'on n'oublie pas. Hier soir, j'étais donc juste trop heureuse de vivre.

En fait, Loup blanc ressemble à tous les autres livres de Gemmell. C'est une histoire de guerriers hyper balèzes embarqués dans un combat et/ou une quête qu'ils n'ont strictement aucune chance de gagner. Mais j'y ai trouvé moins de répétitions moralisatrices insupportables que dans certains autres romans de cet écrivain, ainsi que quelques personnages plus originaux. Et puis c'est le tome qui réunit Druss et Skilganonn, mes deux personnages préférés, ainsi que la reine Jianna (sensiblement le seul personnage féminin gemmellien qui m'ait jamais marquée).

En rangeant ce livre dans ma bibliothèque, j'ai comblé le trou béant qui attendait entre Hero in the Shadows et The Swords of Night and Day. Des années après avoir lu le premier et le dernier tome, j'ai donc enfin bouclé la saga des Drenaï... Et s'il est vrai que Gemmell se répète interminablement et n'écrit pas très bien, je dois dire que je garde une grande affection pour lui et ses personnages. Surtout Druss, évidemment: à un moment donné dans une vie, je crois qu'il "faut" lire Légende... Pas la peine d'aller plus loin, mais Légende, oui.

4 commentaires:

  1. De Gemmel j'ai lu Renégats et surtout la trilogie du Lion de Macédoine qui est l'une de mes séries préférées de fantasy. Il faudrait que je la relise un jour pour la chroniquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je lirai cette trilogie lorsque j'aurai laissé décanté un peu les Drenaï!

      Supprimer
  2. Tiens, je n'ai jamais rien lu de Gemmell, et pourtant... Je crois avoir un ou deux livres de lui dans ma PAL. Faudrait peut-être que je m'y mette, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho oui, et surtout si tu as Légende :)

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !