vendredi 22 mai 2020

Métronome 2. Paris intime au fil de ses rues (2016)

Chronique express!


Après avoir relu Métronome. L'histoire de France au rythme du métro parisien en janvier, j'ai tiré de ma pile à lire Métronome 2. Paris intime au fil de ses rues, ouvrage publié par Lorànt Deutsch plusieurs années plus tard. Cette fois, le principe n'est pas de retracer l'histoire de France au gré des stations de métro, mais de suivre les rues de Paris. Encore plus que Métronome, ce Métronome 2 s'apparente à un guide touristique et donne envie de se balader le livre à la main en s'arrêtant observer des bâtiments, ou parfois de simples pierres, seuls vestiges des édifices d'autrefois. Ainsi, il reste quelques traces d'un marché aux chevaux rue du Fer-à-Moulin; ça ne vaut absolument pas la peine d'aller à Paris exprès, mais si j'avais l'occasion de passer par là, je les chercherais! L'inconvénient de l'ouvrage est que la progression est purement géographique, et non historique, et qu'on passe ainsi du coq à l'âne, parfois au fil de paragraphes très courts. Par exemple, quand il signale la présence d'une vieille borne miliaire, Lorànt Deutsch n'a que quelques phrases à lui consacrer (ce qui est bien compréhensible, entendons-nous) et passe vite à la prochaine curiosité de la rue, laissant une vague impression de remplissage.

Concernant les polémiques liées aux positions conservatrices de Lorànt Deutsch, je n'ai rien relevé de choquant ici (pas plus que dans le premier, d'ailleurs), à part une certaine propension à se désoler sur la tendance des temps modernes à démolir les traces du passé dans un intérêt financier ou à construire des horreurs architecturales. Un ton "c'était mieux avant", disons. Mais je dois dire que je suis, moi aussi, contre la destruction des traces du passé et leur remplacement par des horreurs architecturales (et entendons-nous: le centre Pompidou est pour moi une horreur architecturale 😄). J'ajouterai juste que certains seront contents d'apprendre que l'ouvrage comporte une bibliographie... 😉

8 commentaires:

  1. Ressemble à Paris insolite, un livre dans le même genre que j'ai lu il y a des années. Sans jamais m'en servir pour mes pérégrinations parisiennes XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly: Tout le problème est là XD Il faut penser à prendre le bouquin un jour où on va passer par l'un des endroits abordés...

      Supprimer
  2. C'était mieux avant, quand Lorànt Deutsch n'écrivait pas du coup ? =P
    Il y a des photos pour illustrer ou c'est purement du texte (et un peu frustrant, du coup) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona: Alors ça il ne le dit pas :D Non, aucune photo, et tu as d'ailleurs bien saisi la limitation de ce bouquin, c'est dommage de ne pas pouvoir voir de quoi il parle. Le premier existe sous une forme illustrée, qui par contre ne comprend pas le texte, juste les légendes des photos si je me souviens bien, et je pense que l'idéal consiste donc à le lire avec la version illustrée sous la main pour la consulter régulièrement. Apparemment, le 2 existe en version illustrée également: https://www.decitre.fr/livres/metronome-illustre-9782749933443.html

      Supprimer
  3. Sympathique tout de même donc :) Même si je passe mon tour xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya: Je me suis trompée de billet, j'ai commencé par te répondre comme si tu parlais de Resident Evil. Je comprends très bien que tu passes ton tour, ce n'est tout de même pas mémorable ce Métronome.

      Supprimer
  4. Bon tu confirmes que c'est pas si pire... On avait regretté d'avoir offert le 1er tome après avoir lu les critiques mais ouf notre honneur est sauf ^^
    Cela dit c'est vrai que c'est un peu naze que le livre de base ne soit pas illustré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ksidra: Oh oui, je pense que les trois quarts des gens apprécieront. Moi-même, quand j'ai lu le premier il ya dix ans, j'ai adoré et je n'y ai vu aucun problème, à part des faiblesses de style pas gênantes. Je dirais même qu'il n'a pas eu un succès si considérable parce qu'il est 100% mauvais. Bref, votre honneur est bien sauf. :D Ensuite, ce n'est pas non plus un ouvrage marquant, mais bon tous les ouvrages ne sont pas formidables.

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !