samedi 26 novembre 2022

🎶 Натаха (2019) 🎵

Aujourd'hui, je vous propose un nouvel interlude musical. Direction l'Ukraine!

En octobre dernier, au Festival VO/VF de Gif-sur-Yvette, s'est tenue une confĂ©rence intitulĂ©e "Ukraine, voix d'un peuple en lutte", durant laquelle ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s plusieurs textes d'artistes ukrainiens qui ont pris un certain relief dans la rĂ©sistance morale face Ă  l'invasion russe. Iryna Dmytrychyn, Iryna Sobchenko et Françoise Mancip-Renaudie ont prĂ©sentĂ© les auteurs et leurs Ĺ“uvres; certains textes en Ă©tĂ© lus en ukrainien; Anne Brissier a lu les traductions françaises; et Clotilde Monteiro Ă©tait Ă  la modĂ©ration.

J'ai été très émue par cette conférence car mon enseignante de russe, qui est ukrainienne, est venue y assister. J'ai réfléchi, plus que d'habitude, à ce que cela doit représenter pour elle et tous les expatriés de vivre cela et, dans son cas particulier, de continuer à enseigner la langue d'un pays qui est devenu l'envahisseur du sien.

Iryna Dmytrychyn, enseignante Ă  l'Inalco, a longuement Ă©voquĂ© Serhiy Jadan, un Ă©crivain ukrainien qu'elle prĂ©sente comme une sorte de hĂ©ros, d'intellectuel engagĂ© des temps modernes, le genre d'artiste qui reste sous les bombes et continue Ă  Ă©crire. Si vous Ă©coutez le podcast le Bookclub, vous l'avez dĂ©jĂ  entendue lire un de ses poèmes, "Prends les lettres". Je ne peux, Ă©videmment, pas juger l'original, mais la version française, aux soins d'Iryna Dmytrychyn et de Marta Starinska, est SUPERBE et je ne peux que vous encourager Ă  l'Ă©couter.

En France, Jadan est publiĂ© par Noir sur Blanc et je compte bien lire l'un ou l'autre de ses bouquins – ça risque de prendre mille ans, comme d'habitude, mais j'y crois.

Non content d'ĂŞtre Ă©crivain, Jadan a aussi un groupe de rock, a mentionnĂ© Iryna Dmytrychyn. Je suis donc allĂ©e Ă©couter. Et il s'avère que j'a-do-re. Ils s'appellent Đ–Đ°Đ´Đ°Đ˝ Ń– Собаки (ça signifie "Jadan et les chiens" et ça se prononce "Jadan i cabaki"). Ils sont sur Deezer et YouTube si vous voulez les dĂ©couvrir. Ici, je vous propose ma chanson prĂ©fĂ©rĂ©e de leur (seul, si j'ai bien compris) album. Ça commence avec Jadan qui parle assez tranquillement, puis il y a de la trompette et ça me donne envie de danser et ça me redonne de l'Ă©nergie et de l'espoir.

Évidemment, je n'ai aucune idée de ce qu'ils racontent, vu que je ne parle pas ukrainien. Mais j'a-do-re. J'adore musicalement et j'adore avoir dans l'oreille une nouvelle langue. Comme le russe, que j'ai découvert musicalement cette année avec Kipelov, je trouve que l'ukrainien se prête bien aux rythmes du rock. Et quelle pêche, ce Jadan et ces chiens! Quelle pêche!

8 commentaires:

  1. Ah ben j'adore la chanson c'est trop bien ! Merci pour la découverte que je ne m'attendais pas à trouver ici :D

    RĂ©pondreSupprimer
  2. C'est... surprenant ! Ce mélange entre la langue et la musique !

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Xapur: Ça te surprend, mais est-ce que ça te donne envie de danser en sautant partout? :D

      Supprimer
  3. J'adore leur logo. C'est sympa Ă  Ă©couter.
    Chouette remise en contexte. Ce festival est décidément passionnant (accessoirement, si tu suis la route vers Courcelle-sur-Yvette, tu tomberas sur mon ancien centre équestre, huhu).

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Tigger Lilly: J'aime bien leur logo aussi! Et oui, c'est un super festival, et je sais que ton club est par lĂ -bas – un coin charmant et bucolique d'ailleurs, ça donne trop envie!

      Supprimer
  4. Je m'étais mis ton article de côté pour penser à écouter la chanson, je l'ai enfin fait et je ne regrette pas ! C'est à la fois très entraînant et j'aime beaucoup la voix/le flow du chanteur. Je crois bien que je vais aller écouter l'album en entier. ^^

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Baroona: Génial! Je suis ravie que tu aies apprécié! Vive Jadan!!

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !