vendredi 3 décembre 2021

La gamelle de novembre 2021

Comme d’habitude, retour sur les activités culturelles du mois écoulé…

Sur petit écran

Pas de film.

Sur grand écran

Venom. Let There Be Carnage d’Andy Serkis (2021)
C’est nul, mais ça m’a bien fait rire. J’adore le fait qu’Eddie Brok se retrouve à "être deux dans sa tête": il essaye d’agir dans notre monde, mais Venom est constamment là à lui dire de manger des cerveaux. 🤣

Starship Troopers de Peter Verhoven (1997)
Bon. J’étais préparée car j’ai écouté l’épisode de C’est plus que de la SF sur ce film, mais ça a quand même été douloureux. J’ai même vérifié l’heure car j’étais pressée de m’en aller. 🤣 C’est une critique – tout à fait pertinente au demeurant – du militarisme et, je pense, du rêve américain au sens large à travers des personnages manquant lourdement de finesse. Il faut le prendre au deuxième millième degré. Mais même au millième degré, ce n’est pas palpitant. Citons néanmoins le fait que ce film est remarquablement égalitaire: les femmes sont beaucoup plus présentes qu’elles ne le sont généralement dans les films de guerre (disons 30 à 40 % de femmes), elles occupent tous les niveaux de la hiérarchie, les effectifs militaires sont mixtes et tout le monde prend sa douche en même temps sans faire de blague pornographique ou de commentaire sur les nichons de la voisine. Et tout le monde s’en fout. C’est ça ce que je préfère, quand ce genre de chose est présenté comme un état de fait dont tout le monde se fout. Les femmes sont des soldates comme les autres et ça va de soi.

Mourir peut attendre de Cary Joji Fukunaga (2020)
Le dernier James Bond ne m’a pas énormément convaincue en raison d’une histoire d’amour un peu mièvre et d’un méchant peu charismatique au plan indifférent. L’ensemble m’a semblé longuet, preuve que je n’étais pas happée par l’histoire, et reste ce que j’ai vu de moins convaincant chez ce réalisateur. J’ai toutefois apprécié la nouvelle 007 – personnage totalement dépossédé de son rôle au fur et à mesure du film, ce qui est extrêmement dommage – et l’agente de la CIA présente à Cuba – dont la robe qui ne couvre rien, après m’avoir fait fulminer, m’a bluffée dans un plan de bagarre vu d’en haut que j’ai trouvé spectaculaire.

Moulin Rouge! de Baz Luhrmann (2001)

Depuis des années, j’ai une sympathie énorme pour Moulin Rouge!, mais je dois dire que je me demande maintenant si je l’avais déjà vu en entier avant cette séance, en fait. 😂 Il n'est pas impossible que ma sympathie se soit bâtie sur quelques chansons et des bouts de film vus à la télé. Par chance, ce visionnage m'a prouvé que J'ADORE Moulin Rouge! 💖💖 Je le trouve totalement fou dans son parti pris, sa mise en scène, ses personnages hauts en couleur. Je trouve les passages musicaux très réussis, ma préférence allant à "Your Song" (évidemment!), "Come What May", "El Tango de Roxane" et "The Show Must Go On". Je suis super heureuse de l’avoir vu sur grand écran, j’ai vécu le film à fond avec un bonheur total. Et Nicole Kidman est époustouflante!

Du côté des séries

The Witcher – saison 1 (2019)

J’ai terminé avec un immense plaisir cette série… euh… aussi exaltante qu'exaspérante? J’ai alterné entre le désarroi face à des éléments techniques nullissimes (toutes les images de synthèse et LES LENTILLES, putain, LES LENTILLES) et des trucs improbables (les mages qui se déplacent à pied et en bateau en cas d’urgence alors qu’ils peuvent créer des portails, Yennefer qui se balade tranquillou sur le champ de bataille qui se remplit et se vide sans aucune cohérence…) et l’exaltation face à des personnages qui ont su me happer (Geralt évidemment, Jaskier!!!, Calanthe!!!!) et à des choix réussis (revoir les scènes du premier épisode dans le septième 💔 et terminer sur une question ❤❤). J’ai pris plein de notes pour me souvenir qui vit dans quel royaume et comment s’enchaînent les évènements précisément et j’attends la deuxième saison avec impatience. J’ai trop hâte de les retrouver tous.

🖤🖤The girl in the woods will be with you always.🖤🖤
🖤🖤She is your destiny.🖤🖤

Et le reste

Étant donné que j'ai très peu lu ce mois-ci, la faute à un planning de travail prenant et à de nombreux bains de COVID de nombreuses activités sociales, je n'ai pas eu le temps de lire mon Cheval Magazine habituel en fin de mois (💔). J'ai lu uniquement Translittérature, la revue de l'Association des traducteurs littéraires de France. Un régal, comme d'habitude.

12 commentaires:

  1. Ha dommage pour starship troopers, j'adore ce film Xd Bon faut dire que je l'ai vu plusieurs fois à la grande adolescence et du coup il est passé dans la partie nostalgie de mon cerveau.
    Cool que tu aies aimé The Witcher et trop bien pour les notes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly: J'ai tendance à penser que je l'aurais adoré aussi quand j'étais ado, enfin dans un contexte bien précis avec des copains en particulier. Je suis ravie de l'avoir vu, vraiment, ça me manquait!

      Supprimer
  2. Ah je crois aussi que je n'ai pas vu en entier Moulin Rouge, un jour j'y remédierai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya: Holàlà j'ai déjà envie de le revoir 😍 Bon, je ne suis pas du tout sûre que ça t'enthousiasme autant que moi, mais il vaut le détour.

      Supprimer
  3. Ah, Venom je ne peux plus, là c'est tout ce qui m'agace dans les films de super-héros popcornmoviesbigmachumourtoutpourri^^
    Je crois que je n'ai jamais vu Starship Troopers, faudrait que je m'y colle un jour.
    Pas pu aller au bout de Moulin Rouge!, j'ai pris une migraine carabinée à regarder juste le débiut !
    Moi j'ai bien aimé le dernier James Bond (dernier ah ah), par contre la petite cubaine est aussi jolie qu'inutile, enfin du point de vue du scénario !
    Et the Witcher, c'est aussi culte que kitsch, un mélange improbable qui fonctionne plutôt bien. La saison 2 arrive, tu le sais.
    Quoi, tu n'as pas lu Cheval Magazine, mais où va le monde ???!!!???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Xapur: Comment dire que ça ne m'étonne TELLEMENT pas que tu ne puisses pas voir Venom? 😂😂
      Starship Troopers est spécial, mais à voir!
      LOL on a tellement des goûts opposés sur cette fournée. Tout à fait d'accord sur le fait que l'agente de Cuba ne sert à rien, par contre.
      Je suis bien d'accord concernant Cheval Mag, tout fout le camp!

      Supprimer
  4. "C’est nul, mais ça m’a bien fait rire." : c'est la définition d'un nanar ça, non ?
    Comme Xapur, choqué par l'absence de "Cheval Magazine", l'un des derniers piliers de la normalité du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona: Bien vu! Je suis une fan de nanar, en fait! 🤩
      Ravie de voir que Cheval Mag tient ce rôle essentiel dans un monde en délinquescence!

      Supprimer
  5. A propos de cheval,visite enthousiaste du musée du cheval à Chantilly.Tu connais certainement.
    Alors le dernier James Bond,j’ai trouvé le film hyper long.Du déjà vu,je me demande si Craig n’est pas mieux dans des rôles différents comme dans A couteaux tirés où il joue le rôle d’un détective.Vu récemment à la tv.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Melvin: Eh bien non, je dois avouer n'y être allée qu'une fois, quand j'avais environ huit ans, donc je ne connais que de nom: je n'en ai que de vagues souvenirs!
      Oui Daniel Craig est très bien dans À couteaux tirés, bien que je trouve son personnage forcé, notamment dans sa diction. J'aimerais bien le voir un jour dans un film où il joue un personnage banal, genre l'homme de la rue: ni un excentrique, ni un sur-homme...

      Supprimer
  6. Hey, c'est un excellent argument pour regarder Starship Troopers (c'est un aspect qui m'avait marqué dans Iron Sky aussi, sous le côté humour au 36e degré y'avait un paquet de rôles féminins)
    Et oui Mourir peut attendre c'est tellement ridicule comment la nouvelle 007 est sous-exploitée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vert: Ravie de voir que tu me rejoins sur ces deux points 😃

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !