vendredi 22 janvier 2021

The Lost World (1912)

Chronique express!
 

Lorsque le professeur Challenger prétend avoir trouvé des formes de vie préhistoriques dans un plateau isolé au fin fond de l'Amazonie, toute la communauté scientifique londonienne l'accuse de charlatanisme. À tel point que l'un de ses pires critiques se dit prêt à l'accompagner sur place pour prouver que cet endroit miraculeusement préservé n'existe pas. Une expédition est donc organisée: Challenger bien, sûr, le professeur Summerlee qui remet sa parole en cause, Lord John Roxton, un grand chasseur, et Ted Malone, journaliste et narrateur du roman, qui essaye par là d'impressionner la femme de ses rêves. La suite est entrée dans l'histoire de la littérature. Malgré les embuches sur leur chemin, nos quatre héros atteindront le plateau en question et y trouveront des dinosaures et des peuplades inconnues, ainsi que de nombreux dangers.

J'ai déjà chroniqué ce roman il y a plusieurs années, lors de ma première lecture, et je n'ai rien à ajouter, si ce n'est: lisez Arthur Conan Doyle!! L'un ou l'autre des récits de Sherlock Holmes, à tout le moins, et sinon n'importe laquelle de ses œuvres. Cet écrivain ne m'a encore jamais déçue et je l'ai trouvé brillant dans des genres très différents (vous pouvez retrouver toutes mes chroniques pour avoir un aperçu). Dans le cas présent, il est extrêmement drôle, mais avec une retenue et une élégance toutes britanniques qui donnent au roman un charme fou. C'est l'aventure à l'état pur, avec des étendues sauvages inexplorées, une trahison, les forces de la nature, des créatures redoutables, etc. Et des personnages hauts en couleur qui sont certes caricaturaux, mais fonctionnent très bien (peut-être justement parce qu'ils sont caricaturaux). Et des dinosaures. Un grand plaisir de lecture, donc.

Allez donc voir ailleurs si ce monde perdu y est!
L'avis de Baroona

14 commentaires:

  1. Incroyable, un livre que j'ai lu. =O
    Je n'en ai pas un souvenir précis, mais il semblerait que j'ai bien aimé et que je sois d'accord avec ce que tu en dis. Pour preuve, je ne résiste pas à te citer la toute dernière phrase de mon billet, parce que les grands esprits se rencontrent comme on dit : "Et des dinosaures." ^^
    Qu'est-ce qui t'a poussé à le relire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona: Génial! Tu as tellement bon goût, Baroona! Excellent choix de lecture et excellente chronique!
      Je l'ai relu parce que ma pile à lire a atteint une taille insignifiante, ce qui me permet de me consacrer à autre chose, et parce que je planche sur les dinosaures pour le boulot en ce moment. J'ai aussi relu Histoires de dinosaures de Bradburry, dont on parlait dans ton billet sur son recueil de nouvelles.

      Supprimer
    2. Je suis juste morte de rire que vous ayez fini votre chronique avec la même phrase. Si je le lis et le chronique un jour, je ferai pareil. Est-ce que je vous ai déjà dit que j'aimais le comique de répétition ?

      Ca a l'air super en tout cas, Arthur Conan Doyle c'est encore un classique que j'aimerais découvrir.

      Supprimer
    3. @Tigger Lilly: Tu ne peux plus reculer, là, tu es obligée de le lire!! J'attends cette chronique avec impatience!! En plus, je pense que tu aimerais beaucoup cet écrivain.

      Supprimer
  2. Il me semble bien l'avoir lu celui-ci mais sans m'en souvenir comme Baroona... Ca mériterait peut-être une relecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya: Oh oui, je ne peux que soutenir cette idée!

      Supprimer
  3. Le seul que j’ai lu c’est en espagnol El sabueso de Los Baskerville..Le chien des Baskervilles.
    C’est super cet auteur,tu as bien raison .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen: Ah, génial! Quel chef d'œuvre, ce bouquin! Et j'adore ce titre espagnol qui me permet de découvrir un mot que je ne connaissais pas. 🤩 Dis-moi – si ce n'est pas indiscret –entre ton prénom Carmen et cette lecture en espagnol, je me demande si tu n'es pas espagnole ou d'origine espagnole?

      Supprimer
  4. Oui c’est un terme Sabueso qu’on connaît moins que perro.
    Pour répondre à ta question je suis bi lingue français espagnol,avec une branche familiale espagnole.
    Mais je vis dans le Sud de la France.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Carmen: Ok, merci d'avoir satisfait ma curiosité! 🙂🙂 C'est chouette le bilinguisme!!

      Supprimer
  5. Grand souvenir ( et pourtant je ne suis pas particulièrment dinosaures ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marilyne: Ah génial, tu l'as lu! Ça ne m'étonne pas que tu aies aimé. Je ne trouve pas de chronique sur ton blog, tu n'en avais pas parlé?

      Supprimer
  6. C'est un peu un incontournable pour les fans de dinosaures ce bouquin non ? ^^

    RépondreSupprimer

Exprime-toi, petit lecteur !