mardi 23 mars 2021

La Fille dans la tour (2018)

Enthousiasmée par l'Ours et le rossignol, je n'ai pas tardé à me procurer sa suite, la Fille dans la tour, afin de retrouver Vassia, jeune fille russe du XIVe siècle, dans la jolie trilogie de Katherine Arden, traduite en français par Jacques Collin pour Lunes d'encre.


J'ai replongé avec grand plaisir dans la Rus' médiévale. Vassia a quitté son village avec Soloveï, son merveilleux cheval pensant, et parcourt la forêt avec lui au cœur de l'hiver. Mais elle ne tarde pas à rencontrer des ennuis, puis des brigands qui mettent la campagne à feu et à sang, jusqu'à ce qu'elle tombe par hasard sur son frère Sasha, moine guerrier qui accompagne le grand-prince de Moscou, Dimitri, dans une expédition punitive contre ces mêmes brigands. Commence alors un jeu délicat, puisque Vassia s'est déguisée en garçon pour pouvoir agir à sa guise et que personne ne doit découvrir qu'elle est, en réalité, une fille.

Tous les ingrédients qui faisaient le charme du premier sont réunis ici: l'héroïne indépendante et généreuse, la Russie médiévale en proie au gel, les créatures magiques du monde d'avant qui faiblissent face à la progression du christianisme, les dieux ou démons qu'on entrevoit à la lisière du monde humain. Katherine Arden accorde toutefois un rôle beaucoup plus important à Sasha, le moine bon et humain qui est aussi un redoutable guerrier, et introduit un personnage qui, je suppose, prendra beaucoup d'importance par la suite, Maria, la nièce de Vassia et Sasha. Soloveï est très présent, ce qui est bien, évidemment, vu que c'est un cheval, et deux juments tiennent des rôles secondaires. On retrouve aussi Konstantin, le prêtre extrémiste du premier tome, même si, bon, on s'en serait bien passé.

L'intrigue semble d'abord liée aux relations entre la Rus' et les Tatars, mais implique, évidemment, de la magie ou de la sorcellerie. On peut trouver quelques redites dans ce tome, comme le fait que Konstantin se met de nouveau au service d'un être surnaturel qui le manipule (en plus d'être obscurantiste, le gars est con, c'est formidable) et l'apparition fugace de morts-vivants, et on pourrait critiquer le recours à certains stratagèmes pour faire avancer l'intrigue, comme les personnages qui ne disent jamais ce qu'ils ont sur le bout de la langue alors que ça leur éviterait bien des ennuis ultérieurs, mais ça ne gâche en rien le plaisir de lecture. Avec son folklore riche et varié et sa magie aussi discrète que puissante, Katherine Arden propose de belles aventures dépaysantes et encourageantes, où les personnages positifs ne renoncent pas à leurs valeurs malgré des difficultés réelles. Et comme Jacques Collin propose une version française aussi fluide que discrètement élégante, ça se lit tout seul. Vivement la suite!

Allez donc voir ailleurs si cette fille y est!
L'avis de Vert

10 commentaires:

  1. Je n'aurais peut-être pas dû lire ton avis, je sens qu'il y a plein de petites choses qui vont m'énerver pendant ma lecture. >.< Mais bon, je le lirai quand même, en espérant que le positif prendra bien le dessus. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona: J'espère aussi! J'ai tellement envie que tu aimes.

      Supprimer
  2. Je sais je dois lire ça aussi. Arrêtez de me tenter, je suis en vidage de PàL jusqu'à décembre prochain !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly: Je crains que tu ne passes une année 2021 douloureuse, la tentation étant omniprésente sur les blogs. 🤯

      Supprimer
  3. C'est clair que Konstantin, on s'en passerait volontiers. Mais je crois bien que ce second tome est mon préféré de la trilogie ! Tu penses lire le troisième tome rapidement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya: J'espère le lire en mai. Je l'ai réservé à la médiathèque, mais il est déjà emprunté par quelqu'un d'autre. Il devrait revenir fin avril. J'espère que la personne le ramènera à l'heure.

      Supprimer
  4. "(en plus d'être obscurantiste, le gars est con, c'est formidable)"
    Oui c'est un vrai méchant de dessin animé !
    J'espère que tu arriveras à lire rapidement le tome 3 (si jamais tu as du mal à l'avoir en bibliothèque, tu peux venir faire une promenade en forêt à 10 km de chez toi ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vert: Ahah excellente idée, la balade!! 🤩🤩 Bon je croise quand même les doigts pour la médiathèque, tous les emprunteurs ne sont pas des retardataires!

      Supprimer
  5. Encore une série qui sera lue très à retardement ^^

    RépondreSupprimer

Exprime-toi, petit lecteur !