lundi 8 novembre 2021

Ainsi soit-elle (1975)

Après avoir lu Mon évasion, l'autobiographie que Benoîte Groult a écrite quand elle avait 80 ans passés, j'avais très envie de lire l'essai féministe qu'elle a publiée pendant les années 70, Ainsi soit-elle. C'est accompagnée de Shaya que je suis passée à l'action...

"Je n'avais pas envie d'écrire un roman. Mais un je-ne-sais-quoi. Un fourre-tout. Un livre qui parle des femmes qu'on qualifié aujourd'hui de M.L.F. dès qu'elles s'avisent de broncher..."
Difficile de parler de cet essai, qui aborde de très nombreux sujets: place des femmes dans la société, mépris diffus les enjoignant à rester à leur place, réaction des hommes (et de très nombreuses femmes) face aux revendications féministes, insultes contre les militantes (les éternelles "mal baisées"...), mutilations génitales, contrôle de la natalité et renvoi permanent à la position subordonnée à l'homme, qui donne du sens à tout, et à la maternité (dans le cadre adéquat du mariage, évidemment: si elle n'est pas mariée, la mère n'est plus une sainte mais une âme perdue...).

Hélas, je retiens surtout de cette lecture un certain abattement, car les piques et les critiques n'ont pas beaucoup évolué depuis les années 1970: on parle trop de féminisme, les femmes nous ont bien fait chier, et puis quoi encore?

Je retiens aussi le chapitre sur les mutilations génitales, parfaitement horrifiant. Ah, les orties sur le clitoris pendant une nuit entière, une recette sans faille pour le faire enfler et le couper plus facilement! Et Benoîte Groult fait le lien avec d'autres pratiques qui ont pour unique but d'handicaper la femme pour qu'elle ne puisse pas être autonome, comme le bandage des pieds en Asie et les colliers des femmes-girafes en Afrique.

Sur un plan plus positif, je retiens aussi la verve de Benoîte Groult, qui n'avait pas DU TOUT sa langue dans sa poche! Tout le monde en prend pour son grade et c'est assez jubilatoire, même si son ton parfois vindicatif ne me semble pas le plus approprié dans un essai, un genre que je considère comme plus universitaire et neutre. En même temps, quand on voit le sujet, difficile de ne pas frôler l'explosion à la figure de certains connards... Outre la dénonciation, elle donne aussi quelques pistes pour des relations hommes-femmes plus épanouies, dont une que j'ai soulignée:

"Sans fierté de soi-même et sans respect de l'autre, il n'y a pas de couple. Et la fierté de l'un ne se construit pas sur l'abaissement de l'autre."

Une maxime que je ferais bien de retenir, moi qui ai la critique facile et qui ai à maintes reprises utilisé des connaissances ou des proches comme faire-valoirs... (Oui, j'ai honte. Mais notez que, au moins, j'en ai pris conscience.)

Si cet essai est probablement un peu daté et n'a pas révolutionné ma vision du monde, certainement parce qu'on parle énormément de féminisme depuis #MeToo et que j'ai déjà lu sur le sujet, il reste une lecture intéressante et une rencontre fort intéressante avec Benoïte Groult. Elle a le prénom... Elle a le nom... Elle a le staïle... On ne peut pas passer à côté d'elle! 🤩

Allez donc voir ailleurs si Benouâââte y est!
L'avis de Shaya

8 commentaires:

  1. Ça a l'air d'avoir été quelqu'un de vraiment intéressant. Je n'imagine pas les remous qu'elle aurait fait aujourd'hui. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona: Elle dépoterait probablement toujours autant 🤩

      Supprimer
  2. "Elle a le prénom... Elle a le nom... Elle a le staïle..." -> j'avoue XD

    "handicaper la femme pour qu'elle ne puisse pas être autonome, comme le bandage des pieds en Asie et les colliers des femmes-girafes en Afrique." -> à un degré bien évidemment moindre on peut aussi parler des chaussures à talon en Occident.

    Ca a l'air d'être une lecture très intéressante mais aussi très énervante. C'est très chouette que Shaya et toi l'aient lu ensemble ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly: Ahah ouais les talons c'est bien relou! Et couplé à la mise en valeur du corps de manière sexy.

      Supprimer
  3. Merci de partager cette lecture qui a l'air bien intéressante, et sur laquelle je ne me serais certainement jamais penchée à la seule vue de la couverture XD Tu conseilles plutôt sa biographie en premier ? (Ils sont dispo en audio... c'est intéressant ça !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ksidra: Ahah si c'est bien lu ça doit dépoter en audio!! 😃 Pour répondre à ta question, je n'en sais rien. Logiquement, il vaudrait mieux lire cet essai et ensuite lire la biographie pour voir ce qu'elle en dit et comment ça s'est inséré dans sa vie. Mais sa biographie est plus personnelle et donc plus intéressante à mes yeux...

      Supprimer
  4. Totalement d'accord avec toi mais tu le sais déjà ;)

    @Ksidra : perso je conseille plus sa biographie que celui-ci ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya: Ahah c'est génial de connaître l'avis des gens à l'avance 🤩

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !