mardi 2 avril 2024

La gamelle de mars 2024

Comme d'habitude, retour sur les activités culturelles du mois écoulé.

Après un début d'année extrêmement actif au cinéma, je suis revenue à un tout petit rythme, mais ça me va: déjà, il y a eu des raisons valables; et surtout, c'était juste stratosphérique de voir autant de films durant les deux premiers mois de l'année – et qu'ils soient si bons! 🤩

Sur petit écran

Pas de film.

Sur grand écran

Le Nom de la Rose de Jean-Jacques Annaud (1986)

Une séance UGC Culte enthousiasmante, quoiqu'un chouïa sinistre – j'avais oublié toute la tension concernant cette abbaye glaciale et pas accueillante, les meurtres sordides et surtout l'action affreuse de l'Inquisition. À mon avis, quand j'ai regardé ce film quand j'avais quatorze ans et que j'étais amoureuse de Christian Slater, je n'ai pas tout saisi à la portée intellectuelle et politique de la chose. 🙈 C'est un excellent film parfaitement maîtrisé, qui trouve le juste équilibre entre ces faits sordides et un peu d'humour tout en finesse, avec des personnages aux facettes nombreuses. Il y a bien un côté tout noir ici, avec l'inquisiteur et les prélats du pape (plus on monte dans la hiérarchie de l'Église et plus les gens sont méprisables), mais les autres personnages, notamment les deux principaux, sont tous sauf monolithiques, et je trouve très bien qu'on voie que la chrétienté de l'époque était loin d'être un bloc homogène et était parcourue, au contraire, de courants qui n'étaient pas d'accord les uns avec les autres. Christian Slater joue tout à fait honorablement pour son jeune âge et sa tonsure tout sauf sexy, Ron Perlman est excellent, Sean Connery est excellent. Un chef d'œuvre du cinéma! ❤

Dune. Deuxième partie de Dennis Villeneuve (2024)

Malgré mon enthousiasme assez limité pour le premier opus, je ne pouvais, bien sûr, pas rater le film de SF le plus attendu de l'année. Mon avis est resté assez stable: c'est très beau, visionnaire, très bien maîtrisé, très bien joué, merveilleusement orchestré et en somme indéniablement bon; je ne peux absolument pas nier la qualité de la chose; mais tout ça ne me fait guère vibrer. J'ai pensé à Avatar 2, qui, malgré tous ses défauts, m'a transportée et m'a fait rencontrer des personnages qui sont pratiquement devenus des amis (Payakan 🥰). (Bon, en même temps, je comprends bien que les deux films sont diamétralement opposés, à commencer par leur colorimétrie et le taux d'humidité de leur planète... 🤣🤣)
Bon, par contre, le méchant "très méchant, très avide, très moche et très obèse" (je m'autocite, voir mon avis sur le premier film) ne s'est pas arrangé... 😂 Il porte un sac poubelle sur le dos comme un mauvais déguisement d'Halloween, je ne m'en remets pas...
Le fait de voir ce film le lendemain du massacre perpétré à Moscou par l'État islamique a contribué à un certain malaise face à la notion de guerre sainte, même si je comprends bien que le film parle du messianisme sans jamais dire que c'est quelque chose de bien ou de souhaitable.

Du coté des séries

J'avance doucement, mais pas toujours très sûrement, Dinosaures.

Et le reste

J'ai lu en diagonale un vieux numéro de Livres Hebdo et j'ai lu mon Cheval Magazine habituel, le numéro d'avril (pour ceux qui regarderaient la photo de près: oui, il y a dedans une interview de Thierry Lhermitte, l'acteur, qui a passé pas moins de deux diplômes d'enseignement de l'équitation et donne aujourd'hui deux stages par mois!).

9 commentaires:

  1. Il faudrait que je revois Le nom de la rose maintenant que j'ai lu le livre, un jour...
    Et je pense pas que Dune soit un film pour vibrer (même si j'ai trouvé qu'il y avait des progrès sur le 2e, j'ai bien trouvé quelques moments que j'ai trouvé émouvants, c'est plus que sur le premier 🤣)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vert: C'est sans doute passionnant à comparer, d'autant que tu l'as lu relativement récemment. Ma lecture remonte à plus de dix ans, alors c'est trop loin... ^^

      Supprimer
  2. Des moines, un messie et l'ermite, il y a une vraie thématique dans ton mois.
    Tu as déjà lu "Le Nom de la rose" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona: Bien vu! 😂
      Oui, j'ai lu Le Nom de la Rose. Merveilleux bouquin. Mais c'était il y a trop longtemps pour en garder un souvenir précis.

      Supprimer
  3. Je ne me souviens pas de la tonsure de Christian Slater 🤣 Moi j'étais amoureuse de lui dans Robin des bois (mais mon vrai crush de l'époque c'était Kevin Costner).

    Je crois que la vibration est ailleurs dans Dune : je la trouve dans les images et la tenue de certaines scènes (époustouflée par la scène du ver par exemple). Le cinéma de Villeneuve est très froid, j'étais passée à côté de Blade Runner 2049 à cause de ça je pense. J'en fais mon affaire ici, ça correspond assez bien au livre au final, mais c'est quelque chose qu'on peut lui reprocher. S'il était arrivé à allier ses images et l'émotion qu'on attend d'un film, je pense j'aurais mis Dune sur le même pied que Le Seigneur des Anneaux et l'effet qu'il m'a fait en son temps. Ici on est un peu en-dessous à cause de ça.

    Marrant l'anecdote sur Thierry Lhermitte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly: Ouiiii, moi aussi j'étais amoureuse de lui dans Robin des bois!! Mais à partir de là, j'ai regardé ce que je pouvais de ses films et j'ai été amoureuse de lui partout!
      Je comprends ce que tu ressens quand tu parles de vibration (enfin, je pense comprendre, c'est toujours un peu s'avancer de dire "je comprends" avec certitue, lol). Son Blade Runner ne m'a pas beaucoup parlé non plus, mais par contre je le trouve brillant dans Premier contact, qui – me semble-t-il – réussit justement à allier images, message et émotions brutes.

      Supprimer
    2. Très vrai dans Premier contact il arrive à allier l'ensemble 👍

      Supprimer
  4. Bon ben tu me fais un peu peur pour Dune partie 2 que je n'ai toujours pas vu, avec de la chance le weekend prochain sera le bon! Et sinon : Thierry Lhermite reconverti dans l'équitation?! je ne savais absolument pas!

    RépondreSupprimer
  5. Mince, je ne connais pas Christian Slater, et je viens seulement de reconnecter sa tête avec Mr Robot 🤖 Il faudrait que je vois et/ou lise Le nom de la rose.

    RépondreSupprimer

Exprime-toi, petit lecteur !