dimanche 21 février 2021

La Petite Marchande de prose (1989)

Chronique express!

Quel plaisir que de retrouver Daniel Pennac et Benjamin dans ce troisième roman de la série Malaussène, la Petite Marchande de prose. La tribu est toujours aussi fofolle. Thérèse prédit l'avenir, le bébé Verdun fait marcher tout le monde a la baguette de son regard de braise, le chien Lucius reste susceptible de faire une crise d'épilepsie à tout instant... L'intrigue est lié à un manuscrit volé, ou plutôt un manuscrit détourné. La Reine, la patronne de Benjamin, publie depuis des années un certain J. L. B., auteur à succès entouré du plus grand mystère. Mais là, les ventes se tassent, et quelqu'un a une idée de génie: présenter, avec la bénédiction de l'auteur, un figurant en prétendant qu'il s'agit de l'auteur. Et c'est Benjamin qui s'y colle. Il apprend par cœur les réponses à présenter aux journalistes et rentre dans le rôle. Mais lors de la grande présentation, on lui tire une balle au milieu du front...

Complètement foufou, porté par une verve exceptionnelle, bouillonnant de vie, populaire, inventif, malin et franchement indescriptible, ce roman m'a fait pouffer de rire et horrifiée à la fois. J'oublie toujours que cette série se compose d'enquêtes policières, avec des cadavres et quelques éléments sordides (ici, la notion de jumeau parasitaire et le vol d'organes). C'est un plaisir sans égal, hein, mais on grince parfois des dents. Pennac est un écrivain tout à fait hors du commun. Lisez Malaussène si ce n'est pas déjà fait. Je ne pense pas continuer avec cette série car je crains qu'elle ne s'essouffle, mais les trois premiers romans valent carrément le détour.

Livres de l'auteur déjà chroniqués sur le blog
Au Bonheur des ogres (1985)
La Fée Carabine (1987)

8 commentaires:

  1. Trop bien ! J'avais lu le premier il y a longtemps je voudrais bien recommencer depuis le début.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tigger Lilly: Je pense que ça te plairait énormément!

      Supprimer
  2. Ah, un peu étonnant d'arrêter du coup. Peut-être en laissant du temps entre chaque tome pour ne pas se lasser ? (ou tu penses que l'essoufflement ne vient pas d'une certaine répétitivité ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baroona: Je pense que c'est dû au fait que les titres suivants n'ont pas eu autant de succès et que je n'en ai pas vraiment entendu parler. Et puis j'ai lu le résumé du quatrième et ça m'a semblé super confus... Mais qui sait, j'y viendrai peut-être.

      Supprimer
    2. @Alys : C'est vrai que le résumé que tu fais de celui-ci a l'air hyper simple et sensé. 👀

      Supprimer
    3. @Baroona: Toutafé sensé monsieur, toutafé!!

      Supprimer
  3. J'ai lu et j'adore aussi ! La suite est sympa aussi ne t'en fais pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Shaya: Ah génial, merci pour l'info! Tu en as lu combien?

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !