vendredi 24 septembre 2021

La chatte (1933) 🐈

Chronique express!

Alain et Camille sont jeunes, riches et fraĂźchement mariĂ©s. En attendant que les travaux soient finis dans leur future maison, ils logent dans un appartement au neuviĂšme Ă©tage, quelque part Ă  Paris. Mais Saha, la chatte d’Alain, restĂ©e dans la maison oĂč il a grandi Ă  Neuilly-sur-Seine, se languit de son maĂźtre et perd du poids… Alors, il la ramĂšne dans son nouveau foyer.

La Chatte me semble s’insĂ©rer Ă  la perfection dans l’Ɠuvre de Colette – pour le peu que j’en ai vu, en tout cas. On y trouve des dialogues faisant la part belle Ă  l’implicite, des relations trĂšs fines entre psychologies complexes, un jardin de ville empli de plantes luxuriantes et un chat. Une chartreuse, plus prĂ©cisĂ©ment. Une chatte racĂ©e, fĂ©minine, sensuelle et joueuse, qui a une relation tout Ă  fait unique et charnelle avec son maĂźtre Alain. Bien sĂ»r, tout cela n’est pas du goĂ»t de Camille, l’Ă©pouse… L’histoire est racontĂ©e essentiellement du point de vue d’Alain et on assiste en quelques semaines au dĂ©litement total d’un mariage (qui, certes, ne commençait pas non plus avec un enthousiasme franchement dĂ©bordant). Colette parle des tout petits ressentis qui font le quotidien et aborde les relations sexuelles sans voile. On comprend trĂšs vite que ça ne colle pas pour Alain et qu’il a la tĂȘte totalement ailleurs. C’est fin, c’est moderne, c’est une rĂ©ussite. Colette Ă©tait vraiment trĂšs forte! Et ça se lit vite. Cette Ă©dition Grasset fait 200 pages, mais la police est trĂšs grande. Alors, n’hĂ©sitez pas!

Pour une raison que je ne m'explique pas, les deux livres de Colette que j'ai achetĂ©s dans cette superbe Ă©dition reliĂ©e en cuir n'ont pas le mĂȘme Ă©diteur: Albin Michel pour Claudine Ă  l'Ă©cole, Grasset pour la Chatte. Mais c'est beau quand mĂȘme.

16 commentaires:

  1. oh, ça fait trop envie ! Je crois que c'est un bouquin qui était dans la biblio parentale et autour duquel j'ai lorgné, comme avec Rebecca, mais jamais passée à l'action.

    TrĂšs bizarre cette histoire d'Ă©diteur O_O

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Tigger Lilly: Ce n'est probablement pas le meilleur livre de Colette, mais c'est trĂšs bien. Et il y a une chatte, donc, voilĂ .

      Supprimer
  2. L’auteure me fait penser un peu Ă  un romancier japonais dans la façon d’aborder les sentiments chez un couple avec un animal domestique.
    Faut que je retrouve le nom de l’auteur.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Melvin: Ça m'intĂ©resse! 🙂 J'ai lu le Chat qui venait du ciel qui est japonais, mais c'est trĂšs diffĂ©rent, plus positif.

      Supprimer
    2. C’est Les chats ne rient pas de Kosuke Mukai.
      C’est un petit roman trĂšs dĂ©licat sur la fin de vie d’un chat autour d’un ex couple qui s’est reformĂ© Ă  cette occasion, si je peux dire,mais qui doit composer avec une tierce personne.

      Supprimer
    3. @Melvin: Merci! C'est noté dans mon carnet, il n'est donc pas impossible que je le lise un jour.

      Supprimer
  3. "Saha, la chatte d’Alain, (...) perd du poids" : tu veux dire que Saha est en manque de rats ?
    (ce jeu de mots est assez désertique, pardon)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Baroona: Toutes mes fĂ©licitations 👏👏👏👏👏

      Supprimer
    2. Y en a qui ont fini au bûcher pour moins que ça :D :D

      Supprimer
    3. @Tigger Lilly: đŸ˜čđŸ˜čđŸ˜čđŸ˜čđŸ˜č

      Supprimer
  4. Un de mes premiers contacts avec Colette, j'ai adorĂ© cette histoire! (Ado j'avais lu Dialogues de bĂȘtes, je crois)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Grominou: GĂ©nial! C'est une super lecture pour une amatrice de chats. J'ai lu Dialogues de bĂȘtes aussi, mais ça m'a moins marquĂ©e: je dois avouer que je ne me souviens pas du tout des Ă©changes entre les deux animaux...

      Supprimer
  5. L'édition que tu as est superbe ! Le seul roman que j'ai tenté d'elle ne m'a pas convaincue (Chéri), donc je vais passer mon tour ;)

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. @Shaya: Oui c'est génial cette édition... Les joies de l'occasion!

      Supprimer

Exprime-toi, petit lecteur !